Pascal Catry

Pascal Catry construit des microcosmes poétiques à partir de matière de récupération.

C'est le zinc qui est la matière centrale de son œuvre.

Faire œuvre avec la récupération c'est toujours faire œuvre de reconstruction. Le zinc des toits, récupéré chez le ferrailleur, est coupé, taillé, plié, modelé, agencé, apprivoisé pour être à l'origine d'une reconstruction aux tonalités multiples : assemblage et minutie, épuration et narration. Une histoire du temps qui passe et que l’artiste saisit au vol. Traces laissées par les éléments sur la matière. Histoire universelle de l'érosion du monde. L'artiste est un homme du regard, du geste et de l'intelligence de la planification.
Son travail chemine alors de la matière vers l'abstrait, pour devenir une œuvre subtile, révélatrice d'une beauté implacable et naturelle, celle des traces du temps que l'on devine sur certaines zones de la matière d'origine.
Des œuvres délicieusement équilibrées, poétiques et aériennes. Des images pleines de la force de la matière, par ailleurs épurées dans une superbe profondeur minimaliste. 

1/4